Brève d'After - 27 mai 2015

 
 
Déchiffrons ce qui se dit sur le « sans papier », la dématérialisation,
la communication et les technologies pour votre organisation !

 

Un thème clé, une idée : la transformation numérique, et plus précisément, comment lancer au sein d’une entreprise ou d’une organisation, des innovations dans ce domaine.

Une certitude : le processus est long, les blocages nombreux. Surtout lorsque les aspects juridiques sont abordés. De nombreux témoignages mettent en évidence un levier : ce qui permet de faire bouger les lignes, ce sont les aspects budgétaires. Et ici je vous fais partager cette phrase dont je ne suis pas l’auteur :

« Tant que les notions restent théoriques, ça ne bouge pas. Ce sont les gains notamment sur les affranchissements qui déclenchent le lancement d’un projet, ou d’une innovation »

Parfois, et c’est le cas dans certaines organisations, les projets innovants, sont des projets « opportunistes. A l’occasion d’une refonte plus globale, d’un changement de système, certaines innovations dans le domaine de la transformation numérique profitent de la vague. Encore une fois, l’aspect budgétaire est présent : dans une « enveloppe » globale, il est parfois possible de « glisser » une innovation….

Cela suppose de la part des équipes un état d’alerte et de veille permanent.

On parle alors d’évolutions faites de petits pas, dans une perspective plus globale, pour atteindre une cible. Or, dans le contexte actuel il est difficile de se positionner. Avoir une perspective à 2 ans devient de plus en plus hasardeux. D’autre part, les perspectives à court terme étant timides, et pas très précises, le simple calcul d’un ROI (Retour sur investissement) peut devenir une réelle aventure à risque (s).

L’un des risques étant d’enchainer des innovations sans obligatoirement repenser la communication, dans une vision globale, en mode multicanale. Aujourd’hui encore, la conception reste très orientée « tout papier » d’un côté, ou « tout écran » de l’autre. Les alternatives n’ont qu’à s’adapter ! Et puis, faut-il vraiment dire la même chose sur tous les supports ?

L’innovation digitale n’est-elle pas de bien positionner les choses ? Une communication, un support, un usage.

« Evidemment si on en reste à changer les canaux de distribution sans changer le contenu, on est loin de l’innovation. Oui, un message adapté au media en adéquation avec les pratiques des cibles s’impose. Les moyens digitaux ne feront jamais la communication mais bien la télécommunication. » (Propos recueillis auprès de Jean-Pierre Blanger – Ricoh France)

L’innovation digitale, quel que soit le support, n’est-elle pas de « toucher » le client, et de le faire-savoir via un reporting ?

« Bien organisée et bien administrée, l’innovation digitale c’est notamment une traçabilité accrue. Sous réserve que l’on se pose les bonnes questions, les données collectées au cours de la vie d’un message digital, sont riches en réponses quant à l’ouverture du message, du temps consacré à sa lecture, des actions provoquées par les messages… » (Propos recueillis auprès de Jean-Pierre Blanger – Ricoh France)

Existe-t-il au sein des organisations une équipe ou un pôle chargé(e) des innovations ?

Pas vraiment ….en tout cas dans les grandes organisations, cela ne semble pas être le cas. Ce sont les équipes qui travaillent sur les nouveaux médias qui sont « plus ou moins » en charge de cet aspect. Comme si les innovations étaient limitées aux frontières des nouveaux médias … Bien entendu la plupart du temps, pour le moment, les nouveaux médias se résument aux communications dites « digitales » sans toutefois en bien maitriser le sens ou le périmètre. Dans un monde « digital » il est possible d’entendre parler d’enveloppe virtuelle, et plus encore de « communication dématérialisée ».

Quelles sont les innovations qui voient le jour ?

La plupart sont des innovations « technologiques » nées au cours des années précédentes, mais dont la mise en œuvre à nécessité plusieurs années de travail… La signature électronique sur tablette dans les banques en est un exemple. Celle-ci permet de simplifier les procédures, de limiter les impressions papier, et surtout de ramener le client vers son conseiller. L’innovation est bien dans la mise en œuvre, dans le changement de procédures.

L’innovation est dans le fait qu’il n’y a pas « dématérialisation » d’un original papier, mais bien création d’un original digital…. Voire de plusieurs originaux dépendant du media de consultation…

Je vous laisse le temps de lire cette première brève, je vous en promets une nouvelle dans quelques jours, sur notre After du 10 juin dernier….

 

 

                            N Miossec – juin 2015